Rendre à César sa bonne com’

Reconfinement, jour 4.
Je m’étais fendu d’un post relativement long au printemps dernier sur le confinement que nous ne savions pas encore avec option préfixe : Quand la ruche est au repos. Et elle l’était vraiment ! Là, au quatrième jour de la V2, je ne sais pas si nous sommes franchement au repos ou franchement dans le chaos. Avec ce télescopage de crises et d’horreurs qui viennent troubler, et même souiller, ce temps que nous consacrons habituellement aux Défunts. Aux disparus et aux ancêtres…

Tout se fait chaos soudain. Chaos de la terreur, chaos des commentaires, chaos des mesures sanitaires, chaos diplomatique… Chaos et turbulences qui seraient celle de cette « blue moon » dont nous a gratifié le mois d’octobre 2020. Une treizième lune en guise de guest d’Halloween… Mais bon, peu importe les prédictions lunaires, à nous de rester zen ! Ni KO debout, ni bluesy pour un sou, je m’accroche à ceci : le boulot. Et c’est donc de lui que je vous propose de parler ici plutôt qu’ouvrir une bien inutile note de conjoncture au milieu de la déferlante actuelle d’analyses et autres « réactions ». Pas très envie de « réagir » justement là, tout de suite…

Ce post se donne en fait pour objet de rendre à César ce qui revient à César. Avec dans le rôle de César : l’annonceur.
Juste rappeler que le mérite d’une belle et/ou bonne campagne revient en premier chef à l’annonceur. Et donc à l’agence en second seulement, quelle que soit la réputation de créativité qui puisse la précéder. Oui, une campagne peut réussir à être belle et/ou bonne parce que l’annonceur en a d’abord décidé ainsi. Parce qu’il a donné une franche ouverture au brief, parce qu’il a osé sortir des codes, parce qu’il a joué la carte de l’audace. Sans prendre peur ni se rétracter à la première piste créative audacieuse, voire gonflée. Bon, du coup, la logique marche dans l’autre sens : une campagne insipide voire totalement à côté de la plaque n’est pas à imputer en premier lieu à l’agence. Je vous laisse lire, ou relire, le début de 99 francs de Frédéric Beigbeder pour ceux qui n’aurait pas, ou plus, en tête cette réalité qu’est le bridage de créatifs par un chef de produit.

Comme je suis en quelque sorte une agence à moi tout seul, je voudrais décerner aujourd’hui mes César-à-César à deux de mes clients qui peuvent être fiers de « leur » réalisation respective.

Tout d’abord la société Kroissance qui a résolument pris le parti de la disruption avec sa campagne « Nous sommes des provocateurs… de Business ! ». Avec comme proposition de valeur « l’ingénierie intégrée de toutes les ressources qui portent l’entreprise », Kroissance s’est donné un objectif prioritaire en terme de stratégie éditoriale : se détacher du bruit. Les derniers chiffres de sa campagne newsletter et réseaux sont venus très rapidement donner raison à cette option de ton, non seulement en taux d’ opens et de clicks, mais surtout en génération effective de leads.

Je voudrais aussi rendre à Arboris Consultants ce qui revient à Arboris Consultant. Cette TPE niçoise bénéficie d’une solide réputation en France sur le secteur des « conseils, expertises et formations autour des arbres ». Entreprise qui nous a confié cet été la refonte de sa plaquette de formation. Je précise ici qu’une bonne communication n’est bien évidemment pas obligatoirement disruptive ou décalée. Notre recommandation sur ce projet était surtout de rendre plus vivante cette plaquette de formation 2021 par le biais du verbatim : celui des intervenant-e-s qui sont autant d’expert-e-s. L’essentiel du travail a donc consisté en de longues séries d’interviews dont nous avons extrait la substantifique moelle. Inspiré aussi peut-être par la lecture en parallèle du roman L’Arbre-Monde. Ah, ces petits clins d’œil de la vie…

 

Une campagne qui ose le pas de côté, une plaquette qui joue la carte du vivant.
La première est signée Kroissance, la seconde Arboris Consultants.
Bravo et merci à eux pour cette vision ouverte (et exigeante !) de la communication !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s